Interview du magazine Mujer Hoy

01

Alors qu’A Monster Calls vient d’être projeté au festival de San Sebastian, le magazine espagnol Mujerhoy a dévoilé une interview de Felicity par Rosa Gil. Dans celle-ci elle évoque de nombreux sujets tel que sa formation au métier d’actrice, sa façon de choisir ses rôles ainsi que sur la place des femmes à Hollywood.


Racines ordinaires:
Mais Felicity était déjà une vétérane de l’interprétation à l’époque. Elle a fait c’est premiers pas en tant qu’actrice à 13 ans (fait intéressant : c’était pour un téléfilm, The treasure seekers, dans lequel elle a partagé la vedette avec une Keira Knightley adolescente).
Depuis, comme tout bonne actrice britannique, elle s’est formée à entre adaptations de classiques, théâtre et curieusement, feuilleton radiophonique. Durant 10 ans de 15 à 25 ans, elle tenait un personnage dans The Archers, célèbre série de la BBC (« excellente base pour une carrière, j’ai beaucoup appris ») tout en continuant ses études de littératures à Oxford. « J’assistais au cours puis j’aillais enregistré. J’avais plusieurs nécessités en même temps .»

Continue reading Interview du magazine Mujer Hoy

Défilé Burberry

Lors de la Fashion Week de Londres se déroulant du 15 au 20 septembre, Felicity est allée au défilé de Burberry. Elle portait bien évidemment un robe de la marque et était au premier rang au côté de sa co-star de Collide Nicholas Hoult avec lequel elle avait l’air de bien s’entendre.



Interview pour Yahoo! Movies

Ci-dessous vous pourrez retrouver la traduction, faite par mes soins, de l’interview présente sur le site Yahoo! Movies. Cette dernière est plutôt complète car Felicity évoque ses impressions sur A Monster Calls, la difficulté de son rôle et y parle même de Rogue One.

A Monster Calls fait pleurer tout le monde. Il y avait des reniflements dans tous les sens à la projection à laquelle j’ai assisté. Quelle était votre réaction en le voyant pour la première fois ?
Il y avait beaucoup de choses à assimiler, car vous ne savez pas à quoi vous attendre, particulièrement avec un film comme celui-là. Il y a eu tellement d’autres éléments. Il y a eu beaucoup d’images de synthèse et d’animation. J’espère le revoir encore une fois, en espérant le regarder avec un peu plus de perspective. Mais c’est ce que j’aimais dans un premier temps dans le film, ce mélange de fantastique qui dit aussi la vérité, une histoire sérieuse sous cela.

Pouvez-vous vous abandonner à vos propres films ? Avez-vous déjà pleuré devant l’un d’eux ?
Non j’essaye de ne pas être aussi narcissique [rires]. J’essaye de mettre une saine distance.

Continue reading Interview pour Yahoo! Movies